L’immeuble aux métèques – Frédéric Soulier

L’immeuble aux métèques – Frédéric Soulier – 2018

Pourquoi ? Un besoin de me remettre en selle à la suite de plusieurs déceptions littéraires. Avec cet auteur, je ne suis jamais déçue, alors…

L’histoire : Ernest ne croque pas la vie. Sa seule relation durable, il l’entretient avec sa télé. Il aime son boulot – et c’est déjà ça me direz-vous – mais niveau relations sociales, c’est moyen. La majorité des gens qu’il rencontre c’est au moment où la faucheuse a décidé de tirer le rideau sur leur existence. Alors Ernest Pasche, âme solitaire et inclassable, est voué au célibat jusqu’au jour où il croise celle qui pourrait tout changer.

Et alors ? Court roman concentré ou nouvelle étoffée – vous choisissez – va faire briller l’amour dans un milieu où pourtant il serait plus facile de le rejeter. L’immeuble aux métèques loge des gens laissés sur le côté, des personnages qui s’associent, s’entraident pour ne pas faiblir devant le regard des autres.

La mort est aussi évoquée de long, en large et en travers. La documentation faite par l’auteur est intéressante. Je savais des choses, (la légende des 21 grammes.) j’en ai découverte d’autres. (Des fermes de corps …. glaçant …même si je conçois tout à fait leur intérêt.)

En bref : On fait le tour de la mort pour mieux en apprécier les choses simples de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *